Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 septembre 2016 7 18 /09 /septembre /2016 09:54

moadib blackhawk a c 2308d n7w9eb2nnb54q4gh2ey3 bougainvillec c17d

 

 

Référencement régulier sur ce blog

de dioramas militaires 

Lien sur des dioramas d'autres échelles

en cliquant ici

Saison 2 - Episode 13

 

 

 

 

 
 

 

 
Découvrez la nouvelle saison de
 MEDEVAC - EVASAN 1/87
 
Cette histoire est une fiction. 
 
Les noms des personnages et les faits sont fictifs.
Toute ressemblance avec des personnes ou des situations réelles ou ayant existées ne seraient que pure coïncidence.

 

 
Partie 13: Retour à la normale
 

>>> Lien sur l'épisode précédent en cliquant ici <<<

 

Résumé de la partie précédente : L’Ambassadeur Allemand au Mali est venu sur la base allemande malienne pour soutenir les troupes et assister à une explosion de munitions saisies.
 
Base « Türen der Wüste », mercredi, 11h33
 
 
 
Dans la voiture blindé de l'Ambassadeur
 
Hans WURBERG, Ambassadeur Allemand au Mali : « Et bien tout cela est fort intéressant. J’aimerai maintenant rencontrer des hommes et des femmes de cette base… »
 
 
 
Colonel Wolgang JFC : « Pas de souci Monsieur l'Ambassadeur!!! Justement, nous avons organisé un petit repas. Cela permettra de les rencontrer… »
 
 
 
Quelques instants plus tard, Salle de Briefing de la Base
 
 
 
Colonel Wolgang JFC : « Voici notre médecin urgentiste, le capitaine Arnold KRUPP, qui accompagne nos militaires lors de leurs patrouilles. C’est lui qui donne les premiers soins en cas de blessures graves en attendant les secours ou l'évacuation du blessé… »
 
 
 
Hans WURBERG, Ambassadeur Allemand au Mali : « Votre métier est essentiel pour sauver des vies et permettre à nos hommes de progresser… Merci à vous !!! »
 
Arnold KRUPP : « Merci Monsieur l'ambassadeur… »
 
 
 
Arnold KRUPP : « Et bien j’ai hâte que tout cela se finisse… Je déteste les mondanités. »
 
 
 
Alix TENROC : «Oui, certainement, mais c’est bien que votre ministre soit présent ici pour montrer le soutien du peuple allemand dans cette action de lutte contre le terrorisme… »
 
Arnold KRUPP : « Oui, c’est vrai… »
 
 
 
Base « Türen der Wüste », piste des hélicoptères, mercredi, 12h42
 
 
 
Alix TENROC : « Bon et bien voilà, il part… »
 
 
 
Arnold KRUPP : « Ce fut une visite éclair... »
 
 
 
Alix TENROC : « Oui, il ne pouvait pas rester plus longtemps. Il fallait que cela ne se sache pas pour ne pas avoir d’attaques sur le camp et ses alentours… »
 
 
 
Arnold KRUPP : « Retournons à nos affaires courantes !!! Le lieutenant CITIZEN’S m’a donné rendez vous dans la zone technique de la base après le départ de l'Ambassadeur… »
 
 
 
Zone technique de la base
 
 
 
Lieutenant Stanislas CITIZEN’S : « Les véhicules sont en cours de nettoyage. Ils vont être révisés et seront disponibles dans 3 jours… Nous partirons demain en hélicoptère…»
 
 
 
Arnold KRUPP : « et quelle sera la mission ??? »
 
 
 
Lieutenant Stanislas CITIZEN’S : « L'hélicoptère va nous emmener pour effectuer une patrouille à pied dans le massif de l’Adrar… »
 
 
 
Lieutenant Stanislas CITIZEN’S : « Préparez votre paquetage de secours, on part pour 3 jours… »
 
 
 
Arnold KRUPP : « Vous venez aussi capitaine ? »
 
Alix TENROC : « Oui, mais je serai avec une autre équipe dans la même zone que vous… »
 


 

 

Résumé de la partie précédente : L’Ambassadeur Allemand au Mali est venu sur la base allemande malienne pour soutenir les troupes et assister à une explosion de munitions saisies.
 
Base « Türen der Wüste », mercredi, 11h33
 
 
 
Dans la voiture blindé de l'Ambassadeur
 
Hans WURBERG, Ambassadeur Allemand au Mali : « Et bien tout cela est fort intéressant. J’aimerai maintenant rencontrer des hommes et des femmes de cette base… »
 
 
 
Colonel Wolgang JFC : « Pas de souci Monsieur l'Ambassadeur!!! Justement, nous avons organisé un petit repas. Cela permettra de les rencontrer… »
 
 
 
Quelques instants plus tard, Salle de Briefing de la Base
 
 
 
Colonel Wolgang JFC : « Voici notre médecin urgentiste, le capitaine Arnold KRUPP, qui accompagne nos militaires lors de leurs patrouilles. C’est lui qui donne les premiers soins en cas de blessures graves en attendant les secours ou l'évacuation du blessé… »
 
 
 
Hans WURBERG, Ambassadeur Allemand au Mali : « Votre métier est essentiel pour sauver des vies et permettre à nos hommes de progresser… Merci à vous !!! »
 
Arnold KRUPP : « Merci Monsieur l'ambassadeur… »
 
 
 
Arnold KRUPP : « Et bien j’ai hâte que tout cela se finisse… Je déteste les mondanités. »
 
 
 
Alix TENROC : «Oui, certainement, mais c’est bien que votre ministre soit présent ici pour montrer le soutien du peuple allemand dans cette action de lutte contre le terrorisme… »
 
Arnold KRUPP : « Oui, c’est vrai… »
 
 
 
Base « Türen der Wüste », piste des hélicoptères, mercredi, 12h42
 
 
 
Alix TENROC : « Bon et bien voilà, il part… »
 
 
 
Arnold KRUPP : « Ce fut une visite éclair... »
 
 
 
Alix TENROC : « Oui, il ne pouvait pas rester plus longtemps. Il fallait que cela ne se sache pas pour ne pas avoir d’attaques sur le camp et ses alentours… »
 
 
 
Arnold KRUPP : « Retournons à nos affaires courantes !!! Le lieutenant CITIZEN’S m’a donné rendez vous dans la zone technique de la base après le départ de l'Ambassadeur… »
 
 
 
Zone technique de la base
 
 
 
Lieutenant Stanislas CITIZEN’S : « Les véhicules sont en cours de nettoyage. Ils vont être révisés et seront disponibles dans 3 jours… Nous partirons demain en hélicoptère…»
 
 
 
Arnold KRUPP : « et quelle sera la mission ??? »
 
 
 
Lieutenant Stanislas CITIZEN’S : « L'hélicoptère va nous emmener pour effectuer une patrouille à pied dans le massif de l’Adrar… »
 
 
 
Lieutenant Stanislas CITIZEN’S : « Préparez votre paquetage de secours, on part pour 3 jours… »
 
 
 
Arnold KRUPP : « Vous venez aussi capitaine ? »
 
Alix TENROC : « Oui, mais je serai avec une autre équipe dans la même zone que vous… »
 


Repost 0
Published by diorama-militaire-ho.over-blog.com
commenter cet article
17 septembre 2016 6 17 /09 /septembre /2016 10:30

moadib blackhawk a c 2308d n7w9eb2nnb54q4gh2ey3 bougainvillec c17d

 

 

Référencement régulier sur ce blog

de dioramas militaires 

Lien sur des dioramas d'autres échelles

en cliquant ici

Saison 2 - Episode 12

 

 

 
 

 

 
Découvrez la nouvelle saison de
 MEDEVAC - EVASAN 1/87
 
Cette histoire est une fiction. 
 
Les noms des personnages et les faits sont fictifs.
Toute ressemblance avec des personnes ou des situations réelles ou ayant existées ne seraient que pure coïncidence.

 

 
 
Partie 12: Explosion
 
 
 
 
Résumé de la partie précédente :L’ambassadeur allemand au Mali est arrivé sur la base pour une visite de celle-ci. Le colonel décide de l’emmener voir une opération dans le désert…

 

 
30 minutes plus tard
 
 
 
Arnold KRUPP : « Et nous voilà pour assister à un gros feu d’artifice… »
 
 
 
Alix TENROC : « C’est quand même intéressant que les autorités voient ce que nous faisons ici Docteur… »
 
 
 
Colonel Wolgang JFC : « Nous voici arrivés Monsieur l’Ambassadeur… »
 
 
 
Colonel Wolgang JFC : « Des démineurs sont en train de placer des explosifs sur des munitions et des armes trouvées dans des trous ou des caches. »
 
 
 
Colonel Wolgang JFC : « Ils ont commencé il y a 2 heures. Nous allons voir la fin de leur opération… »
 
 
 
Colonel Wolgang JFC : « Nous les détruisons pour être sûr qu’ils ne serviront plus à personne mais aussi parce que nous ne pouvons utiliser leurs armements qui peuvent être abimés… »
 
 
 
Colonel Wolgang JFC : « Il recouvre de terre pour éviter trop de projections même si l’explosion va soulever pas mal de terre… »
 
 
 
Colonel Wolgang JFC : « Ils ont pratiquement terminé… »
 
 
 
Colonel Wolgang JFC : « Les véhicules ont terminés leurs opérations de recouvrement… »
 
 
 
 
Colonel Wolgang JFC : « On nous fait signe que tout est prêt !!! »
 
Démineur : « A tous les postes sur écoute. Explosion dans H – 10 secondes !!! »
 
 
 
 
BAAAOOOUUUMMMM
 
 
 
Les soldats: "Yaaaooouuuhhhh"
 
 
 
Hans WURBERG, Ambassadeur Allemand au Mali : « Impressionnant !!! »
 
 
 
Colonel Wolgang JFC : « Les démineurs vont aller inspecter maintenant si tout s’est bien passé et que tout a été détruit… »
 
 
 
Hans WURBERG, Ambassadeur Allemand au Mali : « Merci pour cette présentation… »
 
 
 
Arnold KRUPP : « Et voilà… On repart vers le camp… »
 

 

>>> Lien sur la suite <<<

>> en cliquant ici <<

 

 

 

 
 
 
Résumé de la partie précédente :L’ambassadeur allemand au Mali est arrivé sur la base pour une visite de celle-ci. Le colonel décide de l’emmener voir une opération dans le désert…
 
 
 
30 minutes plus tard
 
 
 
Arnold KRUPP : « Et nous voilà pour assister à un gros feu d’artifice… »
 
 
 
Alix TENROC : « C’est quand même intéressant que les autorités voient ce que nous faisons ici Docteur… »
 
 
 
Colonel Wolgang JFC : « Nous voici arrivés Monsieur l’Ambassadeur… »
 
 
 
Colonel Wolgang JFC : « Des démineurs sont en train de placer des explosifs sur des munitions et des armes trouvées dans des trous ou des caches. »
 
 
 
Colonel Wolgang JFC : « Ils ont commencé il y a 2 heures. Nous allons voir la fin de leur opération… »
 
 
 
Colonel Wolgang JFC : « Nous les détruisons pour être sûr qu’ils ne serviront plus à personne mais aussi parce que nous ne pouvons utiliser leurs armements qui peuvent être abimés… »
 
 
 
Colonel Wolgang JFC : « Il recouvre de terre pour éviter trop de projections même si l’explosion va soulever pas mal de terre… »
 
 
 
Colonel Wolgang JFC : « Ils ont pratiquement terminés… »
 
 
 
Les véhicules ont terminés leurs opérations de recouvrement… »
 
 
 
 
Colonel Wolgang JFC : « On nous fait signe que tout est prêt !!! »
 
Démineur : « A tous les postes sur écoute. Explosion dans H – 10 secondes !!! »
 
 
 
 
BAAAOOOOOUUUUMMMM
 
 
 
Les soldats: "Yaaaooouuuhhhh"
 
 
 
Hans WURBERG, Ambassadeur Allemand au Mali : « Impressionnant !!! »
 
 
 
Colonel Wolgang JFC : « Les démineurs vont aller inspecter maintenant si tout s’est bien passé et que tout a été détruit… »
 
 
 
Hans WURBERG, Ambassadeur Allemand au Mali : « Merci pour cette présentation… »
 
 
 
Arnold KRUPP : « Et voilà… On repart vers le camp… »
 

 
Repost 0
Published by diorama-militaire-ho.over-blog.com
commenter cet article
16 septembre 2016 5 16 /09 /septembre /2016 19:10

moadib blackhawk a c 2308d n7w9eb2nnb54q4gh2ey3 bougainvillec c17d

 

 

Référencement régulier sur ce blog

de dioramas militaires 

Lien sur des dioramas d'autres échelles

en cliquant ici

Saison 2 - Episode 11

 

 

 
Découvrez la nouvelle saison de
 MEDEVAC - EVASAN 1/87
 
Cette histoire est une fiction. 
 
Les noms des personnages et les faits sont fictifs.
Toute ressemblance avec des personnes ou des situations réelles ou ayant existées ne seraient que pure coïncidence.

 

 
 
Partie 11: Visite Officielle
 
 
 
 
Résumé de la partie précédente : Après être revenu de patrouille, le médecin militaire allemand Arnold KRUPP, le lieutenant allemand CITIZEN’S et le capitaine français Alix TENROC se reposent. Ils viennent d’apprendre que des allemands en civil et armés sont présents sur la base. La suite, c’est tout de suite…
 
Base « Türen der Wüste », mercredi, 09h56
 
 
 
Alix TENROC : « ça y est. Des personnes descendent… »
 
 
 
Arnold KRUPP : « Mais je le reconnais. C’est l’ambassadeur allemand au Mali!!! »
 
Alix TENROC : « Il vient certainement pour une visite de courtoisie et de soutien aux soldats allemands…. »
 
 
 
Colonel Wolgang JFC : « Bienvenue sur la base Türen der Wüste. Je suis le colonel Wolfgang JMC, commandant de la base. Nous allons prendre ces voitures pour que je vous fasse visiter notre base… »
 
Hans WURBERG, Ambassadeur Allemand au Mali : « Merci Colonel … »
 
 
 
Arnold KRUPP : « Et bien, je comprends mieux pourquoi je devais être disponible. Ce matin, on m’a dit que j’étais d’astreinte. Je vois ce que l’on va faire. On va assister un touriste qui vient regarder notre base !!! »
 
 
 
Alix TENROC : « Je sens que cela vous enchante… »
 
 
 
Colonel Wolgang JFC : « Et voici notre poste de commandement. Entrez !!! »
 
 
 
Lieutenant Stanislas CITIZEN’S : « Bon et bien, nous allons sortir du camp avec le ministre pour qu’il assiste à une explosion de munitions saisies dernièrement…. »
 
 
 
Lieutenant Stanislas CITIZEN’S : « Vous venez avec nous docteur et vous serez dans le Boxer sanitaire…. »
 
Arnold KRUPP : « Je vous accompagne Doc !!! »
 
 
 
1 heure plus tard
 
 
 
Colonel Wolgang JFC : « Vous pouvez monter dans votre véhicule blindé. »
 
 
 
Colonel Wolgang JFC : « L’endroit où nous vous emmenons est à moins d’une demi-heure d’ici… »
 
 
 
Colonel Wolgang JFC : « Et nous serons sous bonne escorte pour nous y rendre… »
 
 
 
Arnold KRUPP : « Et voilà le défilé… »
 
 
 
 
Alix TENROC : « Vous n’aimez pas ce genre de visite ??? »
 
 
 
 
Arnold KRUPP : « Non… On mobilise énormément de moyens pour protéger une personne qui vient ici comme au zoo regarder les militaires comme des bêtes curieuses… »
 
 
 
Alix TENROC : « ou tout simplement supporter les troupes aussi… Non ??? »


 

 

 

 

 

 

 
 
 
Résumé de la partie précédente : Après être revenu de patrouille, le médecin militaire allemand Arnold KRUPP, le lieutenant allemand CITIZEN’S et le capitaine français Alix TENROC se reposent. Ils viennent d’apprendre que des allemands en civil et armés sont présents sur la base. La suite, c’est tout de suite…
 
Base « Türen der Wüste », mercredi, 09h56
 
 
 
Alix TENROC : « ça y est. Des personnes descendent… »
 
 
 
Arnold KRUPP : « Mais je le reconnais. C’est l’ambassadeur allemand au Mali!!! »
 
Alix TENROC : « Il vient certainement pour une visite de courtoisie et de soutien aux soldats allemands…. »
 
 
 
Colonel Wolgang JFC : « Bienvenue sur la base Türen der Wüste. Je suis le colonel Wolfgang JMC, commandant de la base. Nous allons prendre ces voitures pour que je vous fasse visiter notre base… »
 
Hans WURBERG, Ambassadeur Allemand au Mali : « Merci Colonel … »
 
 
 
Arnold KRUPP : « Et bien, je comprends mieux pourquoi je devais être disponible. Ce matin, on m’a dit que j’étais d’astreinte. Je vois ce que l’on va faire. On va assister un touriste qui vient regarder notre base !!! »
 
 
 
Alix TENROC : « Je sens que cela vous enchante… »
 
 
 
Colonel Wolgang JFC : « Et voici notre poste de commandement. Entrez !!! »
 
 
 
Lieutenant Stanislas CITIZEN’S : « Bon et bien, nous allons sortir du camp avec le ministre pour qu’il assiste à une explosion de munitions saisies dernièrement…. »
 
 
 
Lieutenant Stanislas CITIZEN’S : « Vous venez avec nous docteur et vous serez dans le Boxer sanitaire…. »
 
Arnold KRUPP : « Je vous accompagne Doc !!! »
 
 
 
1 heure plus tard
 
 
 
Colonel Wolgang JFC : « Vous pouvez monter dans votre véhicule blindé. »
 
 
 
Colonel Wolgang JFC : « L’endroit où nous vous emmenons est à moins d’une demi-heure d’ici… »
 
 
 
Colonel Wolgang JFC : « Et nous serons sous bonne escorte pour nous y rendre… »
 
 
 
Arnold KRUPP : « Et voilà le défilé… »
 
 
 
 
Alix TENROC : « Vous n’aimez pas ce genre de visite ??? »
 
 
 
 
Arnold KRUPP : « Non… On mobilise énormément de moyens pour protéger une personne qui vient ici comme au zoo regarder les militaires comme des bêtes curieuses… »
 
 
 
Alix TENROC : « ou tout simplement supporter les troupes aussi… Non ??? »


Repost 0
Published by diorama-militaire-ho.over-blog.com
commenter cet article
15 septembre 2016 4 15 /09 /septembre /2016 08:15

moadib blackhawk a c 2308d n7w9eb2nnb54q4gh2ey3 bougainvillec c17d

 

 

Référencement régulier sur ce blog

de dioramas militaires 

Lien sur des dioramas d'autres échelles

en cliquant ici

 

Saison 2 - Episode 10

 

 

 

 

 
Découvrez la nouvelle saison de
 MEDEVAC - EVASAN 1/87
 
Cette histoire est une fiction. 
 
Les noms des personnages et les faits sont fictifs.
Toute ressemblance avec des personnes ou des situations réelles ou ayant existées ne seraient que pure coïncidence.

 

 
Partie 10: Repos
 

 
 
 
Résumé de la partie précédente : La patrouille a surpris 2 hommes qui sont arrivés de nulle part après avoir entendu l’explosion. Ils n’ont, sur eux, qu’une bouteille d’eau, un téléphone jetable et 2 Kalachnikovs… Le lieutenant CITIZEN’S décident de les ramener au camp…
 
 
Base « Türen der Wüste », mercredi, 20h08
 
 
 
Lieutenant Stanislas CITIZEN’S : « Bon, on remet ces gars aux forces maliennes après avoir pris leurs photos, leurs traces ADN et leurs empreintes… En attendant, mettez les dans le container prison !!! »
 
 
 
Lieutenant Stanislas CITIZEN’S : « Quartier libre ! Nous avons 2 jours de repos avant de repartir pour de nouvelles missions ... »
 
 
 
Alix TENROC : « Les véhicules vont aller se faire une petite santé… La poussière abime tout ici !!! »
 
 
 
Alix TENROC : « Je vous retrouve à la piscine ??? »
 
 
 
Arnold KRUPP : « OK ! Je me change et j’arrive. En plus j’ai cru comprendre que nous avions reçu un barbecue… »
 
 
 
Arnold KRUPP : « Alors quoi de neuf sergent au camp ??? »
 
Sergent Kurk ATALANTE : « Bonjour docteur.  Et bien hier en fin de journée 3 voitures 4X4 civiles sont arrivées. Et à leurs bords, des hommes en civil armés allemands…. »
 
 
 
Sergent Kurk ATALANTE : « ça sent la visite d’un VIP prochainement… J’ai cru comprendre que ces hommes sont du GSG9 (lien en cliquant ici) »
 
Arnold KRUPP : « Mmmmh. En effet, cela sent la personne importante… »
 
 
 
Arnold KRUPP : « Vous avez appris pour nos nouveaux invités ? »
 
 
 
Alix TENROC : « Oui. En effet, vraisemblablement quelqu’un d’important arriverait demain en hélicoptère… »
 
 
 
Arnold KRUPP : « Et bien nous verrons cela, nous sommes de repos… »
 
 
 
Le lendemain matin, 9h42
 
 
 
Arnold KRUPP : « Alors Kurk, ça baigne ??? »
 
 
 
Sergent Kurk ATALANTE : « C’est un peu le branle bas de combat. Je dois aller à côté de la piste pour la sécuriser. Un hélicoptère de notre armée approche !!! »
 
 
 
Arnold KRUPP : « Et bien cela se précise !!! »
 
 
 
Alix TENROC : « Surtout que je viens vous annoncer que vous êtes d’astreinte… Vous devez vous préparer au cas où nous aurions des blessés… »
 
 
 
Alix TENROC : « Et voilà les 4X4 qui partent pour la piste d’hélico… »
 
 
 
Pilote de l’hélicoptère : « Ici November Hotel 14, demande autorisation d’atterrir !!! »
 
 
 
Opérateur : « Vous pouvez vous poser sur la piste de droite !!! »
 
 
 
Pilote de l’hélicoptère : « Bien reçu. On se pose… »
 
 
 
VVVRRRRRRRRRRRRRRRRRRR
 
 
 
Alix TENROC : « Alors qui est ce ??? »
 
Arnold KRUPP : « Je ne sais pas ! Il n’est pas encore descendu de l’hélico… »
 
 
 
Arnold KRUPP : « et les voitures viennent juste d’arriver… »
 

 

 
 
 
Résumé de la partie précédente : La patrouille a surpris 2 hommes qui sont arrivés de nulle part après avoir entendu l’explosion. Ils n’ont, sur eux, qu’une bouteille d’eau, un téléphone jetable et 2 Kalachnikovs… Le lieutenant CITIZEN’S décident de les ramener au camp…
 
 
Base « Türen der Wüste », mercredi, 20h08
 
 
 
Lieutenant Stanislas CITIZEN’S : « Bon, on remet ces gars aux forces maliennes après avoir pris leurs photos, leurs traces ADN et leurs empreintes… En attendant, mettez les dans le container prison !!! »
 
 
 
Lieutenant Stanislas CITIZEN’S : « Quartier libre ! Nous avons 2 jours de repos avant de repartir pour de nouvelles missions ... »
 
 
 
Alix TENROC : « Les véhicules vont aller se faire une petite santé… La poussière abime tout ici !!! »
 
 
 
Alix TENROC : « Je vous retrouve à la piscine ??? »
 
 
 
Arnold KRUPP : « OK ! Je me change et j’arrive. En plus j’ai cru comprendre que nous avions reçu un barbecue… »
 
 
 
Arnold KRUPP : « Alors quoi de neuf sergent au camp ??? »
 
Sergent Kurk ATALANTE : « Bonjour docteur.  Et bien hier en fin de journée 3 voitures 4X4 civiles sont arrivées. Et à leurs bords, des hommes en civil armés allemands…. »
 
 
 
Sergent Kurk ATALANTE : « ça sent la visite d’un VIP prochainement… J’ai cru comprendre que ces hommes sont du GSG9 (lien en cliquant ici) »
 
Arnold KRUPP : « Mmmmh. En effet, cela sent la personne importante… »
 
 
 
Arnold KRUPP : « Vous avez appris pour nos nouveaux invités ? »
 
 
 
Alix TENROC : « Oui. En effet, vraisemblablement quelqu’un d’important arriverait demain en hélicoptère… »
 
 
 
Arnold KRUPP : « Et bien nous verrons cela, nous sommes de repos… »
 
 
 
Le lendemain matin, 9h42
 
 
 
Arnold KRUPP : « Alors Kurk, ça baigne ??? »
 
 
 
Sergent Kurk ATALANTE : « C’est un peu le branle bas de combat. Je dois aller à côté de la piste pour la sécuriser. Un hélicoptère de notre armée approche !!! »
 
 
 
Arnold KRUPP : « Et bien cela se précise !!! »
 
 
 
Alix TENROC : « Surtout que je viens vous annoncer que vous êtes d’astreinte… Vous devez vous préparer au cas où nous aurions des blessés… »
 
 
 
Alix TENROC : « Et voilà les 4X4 qui partent pour la piste d’hélico… »
 
 
 
Pilote de l’hélicoptère : « Ici November Hotel 14, demande autorisation d’atterrir !!! »
 
 
 
Opérateur : « Vous pouvez vous poser sur la piste de droite !!! »
 
 
 
Pilote de l’hélicoptère : « Bien reçu. On se pose… »
 
 
 
VVVRRRRRRRRRRRRRRRRRRR
 
 
 
Alix TENROC : « Alors qui est ce ??? »
 
Arnold KRUPP : « Je ne sais pas ! Il n’est pas encore descendu de l’hélico… »
 
 
 
Arnold KRUPP : « et les voitures viennent juste d’arriver… »
 

Repost 0
Published by diorama-militaire-ho.over-blog.com
commenter cet article
14 septembre 2016 3 14 /09 /septembre /2016 08:33

moadib blackhawk a c 2308d n7w9eb2nnb54q4gh2ey3 bougainvillec c17d

 

 

Référencement régulier sur ce blog

de dioramas militaires 

Lien sur des dioramas d'autres échelles

en cliquant ici

 

Saison 2 - Episode 9

 

 
Découvrez la nouvelle saison de
 MEDEVAC - EVASAN 1/87
 
Cette histoire est une fiction. 
 
Les noms des personnages et les faits sont fictifs.
Toute ressemblance avec des personnes ou des situations réelles ou ayant existées ne seraient que pure coïncidence.

 

 
 
Partie 9: Guet Apens
 
 
Résumé de la partie précédente : Alors que l’un des véhicules lors d’une patrouille s’est ensablé, un soldat découvre, en amont, des explosifs prêts à exploser sur un contacteur, caché sous la route. Le lieutenant CITIZEN’S décide de les faire exploser…
 
 
Passe de Galao, Nord Mali, 17h04
 
 
 
Arnold KRUPP : « Pourquoi rester ici ??? »
 
Lieutenant Stanislas CITIZEN’S : « L’explosion va certainement attirer des personnes. Et nous en profiterons pour les contrôler…  J’ai déployé mes hommes tout autour de cette position…»
 
 
 
Lieutenant Stanislas CITIZEN’S : « On a trouvé un défilé rocheux pour cacher nos véhicules. Je pense que certainement ceux qui ont posé cette mine ne doivent pas être très loin et viendront voir le résultat de l’explosion… »
 
 
 
Quelques instants plus tard
 
Lieutenant Stanislas CITIZEN’S : « Vous êtes en position de sécurité ? »
 
 
 
Soldat : « Oui, nous sommes tous aux abris… »
 
 
 
Lieutenant Stanislas CITIZEN’S : « Parfait !!! Explosion dans 5,4,3,2,1, Zéro, FEU ! »
 
 
 
BAAAAAAOOOUUUUMMM
 
 
 
Lieutenant Stanislas CITIZEN’S : « Allez vous positionner maintenant pour guetter toute personne suspecte ! »
 
 
 
3 heures plus tard
 
 
 
Arnold KRUPP : « Toujours personne… On va attendre encore longtemps ??? »
 
Lieutenant Stanislas CITIZEN’S : « Non. Si les poseurs de cette mine  veulent voir le résultat, et ils ont dû l'entendre, il ne devrait plus tarder. Observateurs, au rapport ! »
 
 
 
Observateur 1 : « Ici Observateur 1 au rapport… »
 
 
 
Observateur 1 : « Nous surveillons le nord et l’ouest, rien à signaler… »
 
 
 
Observateur 2 : « Ici Observateur 2, au rapport… »
 
 
 
Observateur 2 : « Nous avons du mouvement au sud… »
 
 
 
Observateur 2 : « Je vois 2 hommes arrivés à pied dans notre direction. Ils ont des kalachnikovs… Que fait-on ??? »
 
 
 
Lieutenant Stanislas CITIZEN’S : « On les laisse s’approcher… »
 
 
 
25 minutes plus tard… 
 
Observateur 2 : « Ils viennent de passer et sont très prudents… Ils regardent dans toutes les directions… »
 
 
 
Lieutenant Stanislas CITIZEN’S : « OK, bien reçu ! Attention à tous ! Attendez mon signal ! »
 
 
 
Soldat : « Ici l’équipe près du trou de l’explosion… »
 
 
 
Soldat : « On les voit. Ils regardent le trou… »
 
Lieutenant Stanislas CITIZEN’S : « TOP INTERVENTION !!! »
 
 
 
Soldat : « HALTE !!! NE BOUGEZ PLUS !!!»
 
 
 
Soldat : « JETTEZ VOS ARMES !!! »
 
 
 
Soldat : « SOULEVEZ VOTRE PULL !!! »
 
 
 
Lieutenant Stanislas CITIZEN’S : « Ils ont l’air de coopérer… Très bien… »
 
 
 
Soldat : « BAISSEZ VOTRE PANTALON !!! »
 
 
 
Arnold KRUPP : « Pourquoi faire ça ??? »
 
Alix TENROC : « Ils peuvent avoir une bombe sur eux… Mais cela n’a pas l’air d’être le cas… »
 
 
 
 
Quelques instants plus tard…
 
Lieutenant Stanislas CITIZEN’S : « Alors, vous êtes loin de tout, et vous n’avez pas de sacoche. Par contre un portable jetable, une kalachnikov et une bouteille d’eau. Vous êtes venus comment ??? »
 
……….
 
 
 
Soldat : « Ils font ceux qui ne nous comprennent pas… » 
 
 
 
Lieutenant Stanislas CITIZEN’S : « Bon, on va les ramener avec nous. Menottez les et faites les entrer dans un des Boxer GTK ! »
 
 
 
Lieutenant Stanislas CITIZEN’S : « Nous verrons au camp qui ils sont et nous les livrerons aux forces maliennes ! »
 
 
 
Lieutenant Stanislas CITIZEN’S : « En attendant, nous allons remettre les pierres… »
 
 
 
Lieutenant Stanislas CITIZEN’S : « Et retourner immédiatement au camp… »
 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by diorama-militaire-ho.over-blog.com
commenter cet article
13 septembre 2016 2 13 /09 /septembre /2016 08:49

moadib blackhawk a c 2308d n7w9eb2nnb54q4gh2ey3 bougainvillec c17d

 

 

Référencement régulier sur ce blog

de dioramas militaires 

Lien sur des dioramas d'autres échelles

en cliquant ici

 

Saison 2 - Episode 8

 
Découvrez la nouvelle saison de
 MEDEVAC - EVASAN 1/87
 
Cette histoire est une fiction. 
 
Les noms des personnages et les faits sont fictifs.
Toute ressemblance avec des personnes ou des situations réelles ou ayant existées ne seraient que pure coïncidence.

 

 
 
Partie 8: Ensablement
 

 
 
Résumé de la partie précédente : Cela fait maintenant 3 semaines que les allemands sont arrivés dans leur base au Mali. Nous retrouvons le médecin militaire allemand Arnold KRUPP, le lieutenant allemand Stanislas CITIZEN’S et le capitaine français Alix TENROC en patrouille sur une route du Nord Mali.
 
Sur une route du Nord Mali,  Mercredi, 16h12
 
 
 
Alix TENROC : « Alors, ça va doc ? »
 
Arnold KRUPP : « Oui très bien. Le seul accrochage que nous ayons eu dès notre première sortie est loin maintenant. Les patrouilles s’enchainent et se ressemblent… »
 
 
 
Alix TENROC : « Oui, mais c’est pour cela qu’il faut rester vigilant. C’est la routine qui devient dangereuse… Nous voici sur la passe de Galao… »
 
 
 
Arnold KRUPP : «Cette patrouille dure depuis 2 jours et j’ai l’impression que nous tournons en rond… »
 
Alix TENROC : « C’est une information de touaregs qui nous ont signalé que des passeurs pour les terroristes sillonnent cette zone. Le renseignement est primordial et la population veut aider pour ne plus subir ce qu’ils ont vécu durant toute l’année 2013. »
 
 
 
Chef de bord du Fennec: « Ici Fennec 1, une petite camionnette arrive très vite !!! »
 
Alix TENROC : « Fais lui signe de ralentir ! »
 
 
 
Chef de bord du Fennec: « Il ne ralentit pas… »
 
Alix TENROC : « Tous en alerte ! Mettez vous sur le bas côté ! »
 
 
 
Alix TENROC : « Préparez vous à faire feu au cas où ! »
 
 
 
Chef de bord du Boxer 2 : « Ici Boxer 2, la camionnette vient de me dépasser… Rien à signaler ! »
 
 
 
Chef de bord du Boxer 1 : « Ici Boxer 1, on vient de s’ensabler… »
 
 
 
Lieutenant Stanislas CITIZEN’S : « OK. Déployez vous et sécurisez la zone. On arrive… »
 
 
 
Alix TENROC : « En effet. Ils sont bien ensablés… »
 
 
 
Lieutenant Stanislas CITIZEN’S : « Allez chercher les rails de désensablement ! Que les autres équipes se déploient en sécurisation !»
 
 
 
Alix TENROC : « Pendant qu’ils vont désensabler ce GTK Boxer, les hommes vont se déployer pour sécuriser la zone… »
 
 
 
Alix TENROC : « et inspecter les abords de la route et du passage là haut … »
 
 
 
Alix TENROC : « Nous sommes très exposés et nous pourrions nous faire tirer dessus par des snipers cachés dans ces rochers … »
 
 
 
Lieutenant Stanislas CITIZEN’S : « Mettez-les là !!! »
 
 
 
Lieutenant Stanislas CITIZEN’S : « Parfait !!! On va essayer ! Reculez !»
 
 
 
Soldat : « à gauche ! Braque ! Vas-y ! »
 
VRRAAOOUUMMM
 
 
 
Soldat : « Encore, encore !!! »
 
VRRAAOOUMMM
 
 
 
Lieutenant Stanislas CITIZEN’S : « SUPER !!! »
 
 
 
 
Lieutenant Stanislas CITIZEN’S : « Rangez les rails et on repart ! »
 
 
 
Soldat :  « Lieutenant ! En se déployant, notre chien a détecté des explosifs… »
 
 
 
Soldat :  « Là, en s’approchant, on voit un fil qui relie des explosifs qui se trouvent dans ces pierres qui délimitent la piste…Il y a certainement un contacteur sur la piste pour exploser au passage d’un véhicule… »
 
 
 
Lieutenant Stanislas CITIZEN’S : « On va le faire exploser… Surveillez les abords pour être sûr que c’est une mine et pas un IED télécommandé… »
 
 
 

>>> Lien sur la suite <<<

>>> en cliquant ici <<<

 

 

Repost 0
Published by diorama-militaire-ho.over-blog.com
commenter cet article
12 septembre 2016 1 12 /09 /septembre /2016 09:19

moadib blackhawk a c 2308d n7w9eb2nnb54q4gh2ey3 bougainvillec c17d

Référencement régulier sur ce blog

de dioramas militaires 

 

Lien sur des dioramas d'autres échelles

en cliquant ici

 
Saison 2 - Episode 7
 
Découvrez la nouvelle saison de
 MEDEVAC - EVASAN 1/87
 
Cette histoire est une fiction. 
 
Les noms des personnages et les faits sont fictifs.
Toute ressemblance avec des personnes ou des situations réelles ou ayant existées ne seraient que pure coïncidence.

 

 
 
Partie 7: Riposte
 
 
 
Résumé de la partie précédente : Les soldats allemands ainsi que le capitaine TENROC sont sous le feu ennemi. Ne sachant d’où tirent les terroristes, un drone vient les aider pour trouver la position exacte grâce à ces caméras. La suite c’est maintenant…
 
Dans la petite forêt, au nord du village
 
 
 
Alix TENROC : " Feu Feu Feu !!! Toujours droit devant !!! "
 
 
 
Au même moment, au camp Türen der Wüste 
 
 
 
Chef canonnier : « On a la position… Préparez vous au tir !!! »
 
 
 
Chef canonnier : « Feu roulant !!! »
 
 
 
BANG 
 
 
 
BANG BANG
 
 
 
Alix TENROC : « Attention, j’ai confirmation des tirs des PzH… ça arrive… »
 
 
 
45 secondes plus tard
 
BAOOOOUMMM
  BBBAAAAOOOUUUMM
 
 
 
BAAAOOUUUUMMM
BBBAAOOUUUUUMMM
 
 
 
Après 2 minutes de tirs intensifs des PzH 2000
 
Alix TENROC : « Ici Patrouille A3. Ne tirez plus !!! On va progresser pour voir si vous avez réussi à neutraliser nos attaquants ! »
 
 
 
Alix TENROC : « Lieutenant, avancez avec vos hommes. Moi je vais par la droite !!! »
 
 
 
Lieutenant Stanislas CITIZEN’S : « En avant !!!! »
 
 
 
Lieutenant Stanislas CITIZEN’S : « Attention, Karl !!! Tous derrière le 4X4 !»
 
 
 
Quelques instants plus tard.
 
 
 
Alix TENROC : « Ici Patrouille 3A. Nous avons trouvé 3 hommes morts dont 2 qui sont démembrés. "
 
 
 
Alix TENROC : « Nous prenons en photo ce qui reste d’eux et faisons des relevés ADN pour le fichier central d'informations tactiques… »
 
 
 
Alix TENROC : « Lieutenant, une fois que vous aurez terminé vos relevés, enterrez les corps et rejoignez nous derrière cette butte ! Je rejoins le Docteur pour savoir comment va notre blessé... »
 
 
 
Alix TENROC : « Alors, comment va notre blessé docteur ??? »
 
 
 
Arnold KRUPP : « Bien. La balle est ressortie et n’a pas touché de parties vitales…  Avec une rééducation cet homme va courir à nouveau d’ici un mois ou deux… »
 
 
 
Alix TENROC : « Voilà votre GTK… On va pouvoir l'installer dedans pour le ramener à notre base ! »
 
 
 
Arnold KRUPP : « Et bien pour une première mission, cela promet… »
 
 
 
Alix TENROC : « En effet. Ce qui est étonnant, c'est qu'ils soient restés aussi longtemps... Habituellement, ils tirent et s'enfuient... Mais bon, notre riposte a été rapide en moins de 15 minutes... Ce qui ne leur a donné aucune chance... Ha, voici le lieutenant qui nous rejoint »
 
 
 
Alix TENROC : " Nous allons prendre les barils et les caisses pour faire l'inventaire et les détruire loin du village... Cela alimentera notre base de données d'informations..."
 
 

>>> La suite <<<
 

 

 

 

 

Partie 7: Riposte
 
 
 
Résumé de la partie précédente : Les soldats allemands ainsi que le capitaine TENROC sont sous le feu ennemi. Ne sachant d’où tirent les terroristes, un drone vient les aider pour trouver la position exacte grâce à ces caméras. La suite c’est maintenant…
 
Dans la petite forêt, au nord du village
 
 
 
Alix TENROC : « Feu Feu Feu !!! Toujours droit devant !!! 
 
 
 
Au même moment, au camp Türen der Wüste 
 
 
 
Chef canonnier : « On a la position… Préparez vous au tir !!! »
 
 
 
Chef canonnier : « Feu roulant !!! »
 
 
 
BANG 
 
 
 
BANG BANG
 
 
 
Alix TENROC : « Attention, j’ai confirmation des tirs des PzH… ça arrive… »
 
 
 
45 secondes plus tard
 
BAOOOOUMMM  BBBAAAAOOOUUUMM
 
 
 
BAAAOOUUUUMMM   BBBAAOOUUUUUMMM
 
 
 
Après 2 minutes de tirs intensifs des PzH 2000
 
Alix TENROC : « Ici Patrouille A3. Ne tirez plus !!! On va progresser pour voir si vous avez réussi à neutraliser nos attaquants ! »
 
 
 
Alix TENROC : « Lieutenant, avancez avec vos hommes. Moi je vais par la droite !!! »
 
 
 
Lieutenant Stanislas CITIZEN’S : « En avant !!!! »
 
 
 
Lieutenant Stanislas CITIZEN’S : « Attention, Karl !!! Tous derrière le 4X4 !»
 
 
 
Quelques instants plus tard.
 
 
 
Alix TENROC : « Ici Patrouille 3A. Nous avons trouvé 3 hommes morts dont 2 qui sont démembrés. 
 
 
 
Alix TENROC : « Nous prenons en photo ce qui reste d’eux et faisons des relevés ADN pour le fichier central d'informations tactiques… »
 
 
 
Alix TENROC : « Lieutenant, une fois que vous aurez terminé vos relevés, enterrez les corps et rejoignez nous derrière cette butte ! Je rejoins le Docteur pour savoir comment va notre blessé... »
 
 
 
Alix TENROC : « Alors, comment va notre blessé docteur ??? »
 
 
 
Arnold KRUPP : « Bien. La balle est ressortie et n’a pas touché de parties vitales…  Avec une rééducation cet homme va courir à nouveau d’ici un mois ou deux… »
 
 
 
Alix TENROC : « Voilà votre GTK… On va pouvoir l'installer dedans pour le ramener à notre base ! »
 
 
 
Arnold KRUPP : « Et bien pour une première mission, cela promet… »
 
 
 
Alix TENROC : « En effet. Ce qui est étonnant, c'est qu'ils soient restés aussi longtemps... Habituellement, ils tirent et s'enfuient... Mais bon, notre riposte a été rapide en moins de 15 minutes... Ce qui ne leur a donné aucune chance... Ha, voici le lieutenant qui nous rejoint »
 
 
 
Alix TENROC : " Nous allons prendre les barils et les caisses pour faire l'inventaire et les détruire loin du village... Cela alimentera notre base de données d'informations..."
 
 

Repost 0
Published by diorama-militaire-ho.over-blog.com
commenter cet article
11 septembre 2016 7 11 /09 /septembre /2016 09:12

 

moadib blackhawk a c 2308d n7w9eb2nnb54q4gh2ey3 bougainvillec c17d

Référencement régulier sur ce blog

de dioramas militaires 

 

Lien sur des dioramas d'autres échelles

en cliquant ici

 

Saison 2 - Episode 6

 

 

 

 
 
Découvrez la nouvelle saison de
 MEDEVAC - EVASAN 1/87
 
Cette histoire est une fiction. 
 
Les noms des personnages et les faits sont fictifs.
Toute ressemblance avec des personnes ou des situations réelles ou ayant existées ne seraient que pure coïncidence.

 

 

 

Partie 6: Renfort aérien
 
 
 
 
 
Résumé de la partie précédente : Alix TENROC le capitaine français a emmené une équipe de soldats allemands pour faire connaissance avec le chef d’un village proche de la base. Alors qu’une femme leur a indiqué la cache de munitions de terroristes, la patrouille se fait tirer dessus
 
 
Derrière le village,
 
 
 
Alix TENROC : « Est ce que quelqu’un est blessé ??? »
 
 
 
 
Sergent Kurk ATALANTE : « NON, on a rien … »
 
 
 
Arnold KRUPP : «J’ai un blessé léger à la jambe, mais je m’occupe des premiers soins. »
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Alix TENROC : « Vous les voyez ??? »
 
Soldats : « Non !!! »
 
 
 
Alix TENROC : « CESSEZ LE FEU !!! CESSEZ LE FEU !!!»
 
 
 
Alix TENROC : « Le Blindé ! Viens nous couvrir avec ta mitrailleuse !!! »

 
 
Chef de bord du GTK Boxer : « C’est reçu. On arrive. On va vous couvrir avec la mitrailleuse en 12,7 !!! »
 
 
 
 
 
 
 
BAAAAOOOUUUMMM
 
 
 
Chef de bord du GTK Boxer : « On vient de nous tirer dessus, mais nous ne sommes pas touchés… »
 
Alix TENROC : « RECULE !!! RECULE !!! Ils ont un lance-roquette !!! »
 
 
Lieutenant Stanislas  CITIZEN’S: « Ici le lieutenant CITIZEN’S. Que se passe t-il ??? »
 
 
Alix TENROC : « Nous essuyons des tirs mais nous ne voyons pas d’où ils tirent… Ils doivent être plusieurs… Et ils ont un lance-roquette qui a failli toucher notre blindé… »
 
 
Lieutenant Stanislas  CITIZEN’S: « Je mets les véhicules dans le village à l’abri et je viens vous soutenir par derrière votre position ! »
 
Alix TENROC : « OK. Je préviens le PC opérationnel pour un appui feu… Par contre ne vous mettez pas trop en avant… »
 
 
 
Lieutenant Stanislas  CITIZEN’S: « Le Blindé médical derrière ce bâtiment. Le camion devant c’est autre bâtiment ! »
 
 
Lieutenant Stanislas  CITIZEN’S: « Vous 4 avec moi !!! Le 4X4 Dingo en soutien !!! »
 
 
 
Alix TENROC : « Ici Patrouille 3A, nous sommes pris sous le feu d’hommes armés au nord de notre position… C’est touffu ici, et nous ne voyons pas d’où ils tirent… Ils ont des lance-roquettes et je ne veux pas qu’ils touchent nos blindés… Voici notre position !!! »
 
 
 
Opérateur de la base: « Ici Base Türen Der Wüste, c’est reçu. Un drone Reaper français est sur zone. Nous les prévenons pour qu’il se rapproche de vous et repère les tireurs !!! »
 
 
 
Alix TENROC : « QUE PERSONNE NE TIRE !!! On nous envoie un REAPER…»
 
 
 
Lieutenant Stanislas  CITIZEN’S: « Ici le lieutenant CITIZEN’S. Nous pouvons faire une sortie derrière le village avec la mitrailleuse du 4X4 Dingo en soutien ! »
 
Alix TENROC : « Non, il pourrait vous viser avec leur lance roquette. Il n’y a pas de rocher pour vous protéger… Et nous ne voyons toujours pas d’où ils tirent… Attendons le drone pour les localiser avec précision… »
 
 
Lieutenant Stanislas  CITIZEN’S: « OK. Restez à couvert ! Le 4X4 recule ! »
 
 
Alix TENROC : « RESTEZ à COUVERT !!! »
 
 
Quelques instants plus tard
 
Alix TENROC : « Ça y est ! J’entends le REAPER. Ici Patrouille 3A, on entend le REAPER, je vous redonne notre position ! »
 
 
 
Opérateur de la base: « Ici Base Türen Der Wüste. C’est reçu. Mais le REAPER n’est plus armé. Il va cependant pouvoir nous donner des images de votre zone et pouvoir cibler vos attaquants. Ne tirez pas !!! »
 
 
 
Opérateur de la base : « Nous avons des images du village »
 
 
Opérateur de la base: « Nous voyons un pick up beige derrière le village… »
 
 
 
Opérateur de la base :  « C’est bon, nous voyons où il se trouve. Ils sont à 12h00 de votre position. Mitraillez les pour qu'ils ne bougent plus pendant que nous préparons le tir des PzH !!!! Ils sont à portée de tir et nous transmettons leurs positions à nos canonniers !»
 
 
 
Alix TENROC : « C’est bien reçu, Türen der Wüste !!! Faîtes attention avec les tirs des PzH car un village est tout proche … »
 
 
 
Alix TENROC : « A tous !!! Feu Feu Feu droit devant nous !!! »
 

 

>>> Lien sur la suite <<<

>>> en cliquant ici <<<

 

 

 
Partie 6: Renfort aérien
 
 
 
 
Résumé de la partie précédente : Alix TENROC le capitaine français a emmené une équipe de soldats allemands pour faire connaissance avec le chef d’un village proche de la base. Alors qu’une femme leur a indiqué la cache de munitions de terroristes, la patrouille se fait tirer dessus
 
 
Derrière le village,
 
 
 
Alix TENROC : « Est ce que quelqu’un est blessé ??? »
 
 
 
 
Sergent Kurk ATALANTE : « NON, on a rien … »
 
 
 
Arnold KRUPP : «J’ai un blessé léger à la jambe, mais je m’occupe des premiers soins. »
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Alix TENROC : « Vous les voyez ??? »
 
Soldats : « Non !!! »
 
 
 
Alix TENROC : « CESSEZ LE FEU !!! CESSEZ LE FEU !!!»
 
 
 
Alix TENROC : « Le Blindé ! Viens nous couvrir avec ta mitrailleuse !!! »

 
 
Chef de bord du GTK Boxer : « C’est reçu. On arrive. On va vous couvrir avec la mitrailleuse en 12,7 !!! »
 
 
 
 
 
 
 
BAAAAOOOUUUMMM
 
 
 
Chef de bord du GTK Boxer : « On vient de nous tirer dessus, mais nous ne sommes pas touchés… »
 
Alix TENROC : « RECULE !!! RECULE !!! Ils ont un lance-roquette !!! »
 
 
Lieutenant Stanislas  CITIZEN’S: « Ici le lieutenant CITIZEN’S. Que se passe t-il ??? »
 
 
Alix TENROC : « Nous essuyons des tirs mais nous ne voyons pas d’où ils tirent… Ils doivent être plusieurs… Et ils ont un lance-roquette qui a failli toucher notre blindé… »
 
 
Lieutenant Stanislas  CITIZEN’S: « Je mets les véhicules dans le village à l’abri et je viens vous soutenir par derrière votre position ! »
 
Alix TENROC : « OK. Je préviens le PC opérationnel pour un appui feu… Par contre ne vous mettez pas trop en avant… »
 
 
 
Lieutenant Stanislas  CITIZEN’S: « Le Blindé médical derrière ce bâtiment. Le camion devant c’est autre bâtiment ! »
 
 
Lieutenant Stanislas  CITIZEN’S: « Vous 4 avec moi !!! Le 4X4 Dingo en soutien !!! »
 
 
 
Alix TENROC : « Ici Patrouille 3A, nous sommes pris sous le feu d’hommes armés au nord de notre position… C’est touffu ici, et nous ne voyons pas d’où ils tirent… Ils ont des lance-roquettes et je ne veux pas qu’ils touchent nos blindés… Voici notre position !!! »
 
 
 
Opérateur de la base: « Ici Base Türen Der Wüste, c’est reçu. Un drone Reaper français est sur zone. Nous les prévenons pour qu’il se rapproche de vous et repère les tireurs !!! »
 
 
 
Alix TENROC : « QUE PERSONNE NE TIRE !!! On nous envoie un REAPER…»
 
 
 
Lieutenant Stanislas  CITIZEN’S: « Ici le lieutenant CITIZEN’S.
Repost 0
Published by diorama-militaire-ho.over-blog.com
commenter cet article
10 septembre 2016 6 10 /09 /septembre /2016 08:43

 

moadib blackhawk a c 2308d n7w9eb2nnb54q4gh2ey3 bougainvillec c17d

Référencement régulier sur ce blog

de dioramas militaires 

 

Lien sur des dioramas d'autres échelles

en cliquant ici

 

Saison 2 - Episode 5

 

 

 

 

 
Découvrez la nouvelle saison de
 MEDEVAC - EVASAN 1/87
 
Cette histoire est une fiction. 
 
Les noms des personnages et les faits sont fictifs.
Toute ressemblance avec des personnes ou des situations réelles ou ayant existées ne seraient que pure coïncidence.

 

 
Partie 5: Première sortie
 
 
Résumé de la partie précédente : Arnold KRUPP, le médecin militaire allemand, vient d’avoir la présentation des méthodes de combat au sein du Mali pour lutter contre les groupes armés islamistes qui veulent faire régner un climat de peur et de psychose… La suite c’est maintenant…
 
Base « Türen der Wüste » (Portes du désert), jeudi, 08h32
 
 
 
Arnold KRUPP : « Bon, j’ai vu le briefing. Ce village est dangereux ? »
 
Alix TENROC : « Je dirai que toute sortie est dangereuse. Il faut rester sur vos gardes. Allons-y, nous sommes les derniers !!! »
 
 
 
Arnold KRUPP : « Et que transportons nous pour ce village ? »
 
 
 
 
Alix TENROC : " Des fournitures scolaires pour les enfants, de la nourriture, des outils pour les villageois, ainsi que certains médicaments…" 
 
 
 
Alix TENROC : « Montons dans ce Dingo !!! »
 
 
 
Arnold KRUPP : « Avons-nous beaucoup de route à faire ? »
 
 
 
Alix TENROC : « Nous y serons dans une heure…  Nous ferons équipe avec le lieutenant  allemand Stanislas CITIZEN’S qui se trouve dans le véhicule de tête...»
 
 
 
Une heure plus tard
 
Alix TENROC : « Nous voici en vue du village… »
 
 
 
Alix TENROC : « Attention à tous. Soyons sur nos gardes… »
 
 
 
Alix TENROC : « Voici le chef du village, Oussemane BALAO, qui nous attend… »
 
 
 
Alix TENROC : « Bonjour, Oussemane Balao… Voici les soldats allemands qui viendront vous voir régulièrement… Voici le lieutenant CITIZEN’S et le médecin KRUPP ! Tous les 2 sont des officiers de l'Armée Allemande... »
 
 
 
Oussemane Balao :  « C’est avec grand plaisir que je fais votre connaissance… »
 
Lieutenant Stanislas  CITIZEN’S: « C’est réciproque ! »
 
 
 
Alix TENROC : « Comme promis, voici de la nourriture, des médicaments et de l’essence… »
 
 
 
Oussemane Balao :  « Merci à vous. Une des femmes du village, qui rentrait d'un autre village, a vu des hommes qu'elle ne connaissait pas, hier soir, enterrer quelque chose dans le sol… »
 
Alix TENROC : « Elle pourrait nous y emmener ??? »
 
 
 
Oussemane Balao :  « Bien sûr… »
 
Alix TENROC : « On va aller voir avec un GTK Boxer. Je vous laisse ici, Lieutenant, finir avec le déchargement de la cargaison. On reste en contact radio… »
 
 
 
Alix TENROC : « Nous allons voir ce que cette femme a découvert… Le renseignement de la population est essentiel car il nous permet d'avoir un réseau d'informations et un échange de confiance avec les habitants... »
 
 
 
Oussemane Balao :  « C’est un petit peu plus loin, près des arbres… »
 
Alix TENROC : « Très bien. On va utiliser un détecteur d’explosifs… »
 
Arnold KRUPP : « Vous avez un robot détecteur d’explosifs ??? La surface à couvrir est très importante !!! »
 
 
 
Alix TENROC : « Mieux que ça Doc : Je vous présente Bug, notre détecteur d’explosifs… Marie, tu peux l’envoyer devant nous ! »
 
Marie SPILEUR : « Très bien capitaine… »
 
Arnold KRUPP : « Bon, si on sort de la route, je vais prendre mon kit d’urgence, on ne sait jamais et c’est la procédure…»
 
 
 
Oussemane Balao :  « Elle me dit que c’est là, devant ces 2 buissons…. »
 
Marie SPILEUR : « Vas-y Bug, cherche !!! »
 
 
 
Arnold KRUPP : « Prodigieux . Et vous utilisez souvent des chiens pour ce type de mission ??? »
 
Marie SPILEUR : « Oui, le flair d’un chien peut détecter quelque chose de suspect sous 2 mètres de terre retournée… »
 
 
 
Marie SPILEUR : « Cherche Bug !!! Cherche !!! »
 
 
 
Marie SPILEUR : « C’est bien Bug… Rien de suspect mon capitaine… »
 
Alix TENROC : « Parfait. Allez chercher des pelles ! On va voir ce qu'ils ont caché là ... »
 

 
Alix TENROC : « En effet. La terre a l’air d’avoir été retournée… Et on voit déjà, en remuant à peine la terre, un premier bidon »
 
 
 
20 minutes plus tard
 
Alix TENROC : « Vous voyez, ils cachent du fioul et des caisses de munitions. Comme quoi ils sont toujours actifs !!! »
 
 
 
Alix TENROC : « Mais qu’est ce… ON NOUS TIRE DESSUS !!! »
 
 
 
Alix TENROC : « Tous aux abris !!! »
 
 
 
 
 

 

 

Partie 5: Première sortie
 
 
Résumé de la partie précédente : Arnold KRUPP, le médecin militaire allemand, vient d’avoir la présentation des méthodes de combat au sein du Mali pour lutter contre les groupes armés islamistes qui veulent faire régner un climat de peur et de psychose… La suite c’est maintenant…
 
Base « Türen der Wüste » (Portes du désert), jeudi, 08h32
 
 
 
Arnold KRUPP : « Bon, j’ai vu le briefing. Ce village est dangereux ? »
 
Alix TENROC : « Je dirai que toute sortie est dangereuse. Il faut rester sur vos gardes. Allons-y, nous sommes les derniers !!! »
 
 
 
Arnold KRUPP : « Et que transportons nous pour ce village ? »
 
 
 
 
Alix TENROC : « Des fournitures scolaires pour les enfants, de la nourriture, des outils pour les villageois, ainsi que certains médicaments… 
 
 
 
Alix TENROC : « Montons dans ce Dingo !!! »
 
 
 
Arnold KRUPP : « Avons-nous beaucoup de route à faire ? »
 
 
 
Alix TENROC : « Nous y serons dans une heure…  Nous ferons équipe avec le lieutenant  allemand Stanislas CITIZEN’S qui se trouve dans le véhicule de tête...»
 
 
 
Une heure plus tard
 
Alix TENROC : « Nous voici en vue du village… »
 
 
 
Alix TENROC : « Attention à tous. Soyons sur nos gardes… »
 
 
 
Alix TENROC : « Voici le chef du village, Oussemane BALAO, qui nous attend… »
 
 
 
Alix TENROC : « Bonjour, Oussemane Balao… Voici les soldats allemands qui viendront vous voir régulièrement… Voici le lieutenant CITIZEN’S et le médecin KRUPP ! Tous les 2 sont des officiers de l'Armée Allemande... »
 
 
 
Oussemane Balao :  « C’est avec grand plaisir que je fais votre connaissance… »
 
Lieutenant Stanislas  CITIZEN’S: « C’est réciproque ! »
 
 
 
Alix TENROC : « Comme promis, voici de la nourriture, des médicaments et de l’essence… »
 
 
 
Oussemane Balao :  « Merci à vous. Une des femmes du village, qui rentrait d'un autre village, a vu des hommes qu'elle ne connaissait pas, hier soir, enterrer quelque chose dans le sol… »
 
Alix TENROC : « Elle pourrait nous y emmener ??? »
 
 
 
Oussemane Balao :  « Bien sûr… »
 
Alix TENROC : « On va aller voir avec un GTK Boxer. Je vous laisse ici, Lieutenant, finir avec le déchargement de la cargaison. On reste en contact radio… »
 
 
 
Alix TENROC : « Nous allons voir ce que cette femme a découvert… Le renseignement de la population est essentiel car il nous permet d'avoir un réseau d'informations et un échange de confiance avec les habitants... »
 
 
 
Oussemane Balao :  « C’est un petit peu plus loin, près des arbres… »
 
Alix TENROC : « Très bien. On va utiliser un détecteur d’explosifs… »
 
Arnold KRUPP : « Vous avez un robot détecteur d’explosifs ??? La surface à couvrir est très importante !!! »
 
 
 
Alix TENROC : « Mieux que ça Doc : Je vous présente Bug, notre détecteur d’explosifs… Marie, tu peux l’envoyer devant nous ! »
 
Marie SPILEUR : « Très bien capitaine… »
 
Arnold KRUPP : « Bon, si on sort de la route, je vais prendre mon kit d’urgence, on ne sait jamais et c’est la procédure…»
 
 
 
Oussemane Balao :  « Elle me dit que c’est là, devant ces 2 buissons…. »
 
Marie SPILEUR : « Vas-y Bug, cherche !!! »
 
 
 
Arnold KRUPP : « Prodigieux . Et vous utilisez souvent des chiens pour ce type de mission ??? »
 
Marie SPILEUR : « Oui, le flair d’un chien peut détecter quelque chose de suspect sous 2 mètres de terre retournée… »
 
 
 
Marie SPILEUR : « Cherche Bug !!! Cherche !!! »
 
 
 
Repost 0
Published by diorama-militaire-ho.over-blog.com
commenter cet article
9 septembre 2016 5 09 /09 /septembre /2016 07:39

moadib blackhawk a c 2308d n7w9eb2nnb54q4gh2ey3 bougainvillec c17d

Référencement régulier sur ce blog

de dioramas militaires 

 

Lien sur des dioramas d'autres échelles

en cliquant ici

 

 
Découvrez la nouvelle saison de
 MEDEVAC - EVASAN 1/87
 
Cette histoire est une fiction. 
 
Les noms des personnages et les faits sont fictifs.
Toute ressemblance avec des personnes ou des situations réelles ou ayant existées ne seraient que pure coïncidence.

 

 

 

Partie 4: Méthodes de combat au Sahel
 

 
 
 
 
Résumé de la partie précédente : Arnold KRUPP vient de découvrir la base militaire où les forces allemandes vont travailler et pouvoir se projeter pour assurer la lutte contre les groupes terroristes qui sévissent dans la région nord du Mali…
 
 
Base « Türen der Wüste » (Portes du désert), mercredi, 07h48
 
 
 
Alix TENROC : « Venez que je vous présente cet endroit ! »
 
 
 
Alix TENROC : « Voici le centre de commandement des opérations… »
 
 
 
Alix TENROC : « C’est ici que sont concentrées, analysées et traitées les informations du terrain et où les prises de décision et de coordination sont menées »
 
 
 
Alix TENROC : « Nous voici ici dans la salle de briefing qui fait office aussi de salle de cinéma et de salle télé où l’on va vous présenter nos méthodes de combat... »
 
 
 
 
Alix TENROC : « Voici l’officier français qui va vous les présenter… »
 
 
 
 
Colonel Paul GRATON : « Mesdames, Messieurs, Bonjour. Je suis le colonel Paul GRATON et je suis le responsable de la coordination interarmées sur les opérations du Nord Mali. »
 
 
 
Ce qui suit sont des faits qui se sont passés depuis l’intervention des français 
au Mali depuis le début 2013.